Le blogue

04 juin 2010

Une 2e édition réussie pour les Grands prix du journalisme indépendant

par Marie-Josée Richard


Pour diffusion immédiate

Montréal, le 4 juin 2010 - C'est hier soir au Lion d'Or qu'a eu lieu le gala des Grands prix du journalisme indépendant 2010 (GPJI 2010), organisé par l'Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ).

« Nous sommes très heureux de cette deuxième édition, qui s’est déroulée à la perfection dans un esprit de fête et camaraderie », a déclaré Nicolas Langelier, président de l’AJIQ. Plus d’une centaine de participants étaient présents.

Les GPJI soulignent l’excellence du travail des journalistes indépendants, dont les œuvres ont su faire preuve de rigueur, d’indépendance, d’éthique ainsi que d’un grand sens civique. Les meilleures œuvres journalistiques de l’année 2009 ainsi que leurs auteurs ont été mis en lumière.

En cette occasion, l'animateur Christian Vanasse a dévoilé les 14 gagnants :
1. Reportage/essai, écrit :
• Dominique Forget, pour "Taïga Blues" (Magazine Jobboom)

2. Portrait/entrevue, écrit :
• Anne Pelouas, pour son article ""Big Ben" court toujours" (Le Monde)

3. Article pratique, écrit :
• Jean-Benoit Nadeau, pour "L'hiver, 6 manières" (L'actualité)

4. Critique culturelle, écrit :
Le jury a décidé de ne pas remettre de prix dans cette catégorie.

5. Texte d’opinion :
• Ean Higgins, pour "L'anglo de Saint-Pierre" (Le Devoir)

6. Reportage, audio/vidéo :
• Catherine Mathys, pour "L'oreille absolue: quand chaque son devient une note de musique" (émission Macadam Tribu, Première Chaîne de Radio-Canada)

7. Entrevue, audio/vidéo :
• Erika Leclerc-Marceau, pour son oeuvre "Prête-moi ta plume" (émission Vous m'en lirez tant, Première Chaîne de Radio-Canada)

8. Chronique, audio/vidéo :
• Noémi Mercier, pour "Pourquoi on... danse" (émission L'après-midi porte conseil, Première Chaîne de Radio-Canada)

9. Photographie de presse :
• François Pesant, pour "Cinq ans après le tsunami au Sri Lanka" (L'actualité) - gagnant pour la deuxième année consécutive dans cette catégorie.

10. Illustration éditoriale :
• Pascal Léveillé, pour son oeuvre "Gérald Tremblay, compteur d'eau", parue sur son blogue personnel WordPress

11. Étudiant :
• Charles-Eric Blais-Poulin, en raison de la qualité de son portfolio

12. Relève :
• Melissa Maya Falkenberg, en raison de la qualité de son portfolio

13. Journalisme communautaire :
• Arthur Lacomme, en raison de la qualité de son portfolio

14. Grand prix Reconnaissance :
Les membres du CA de l’AJIQ ont décerné ce prix à André Bélanger et Lyne Fréchet, en raison de leur engagement, leur solidarité et leur sens de l’intérêt public. Leur dévouement à la cause du journalisme indépendant au Québec est remarquable depuis plusieurs années. La Cour a récemment autorisé le recours collectif intenté par l’AJIQ en 1999, une étape qui n’aurait pas pu être franchie sans le support de ces deux personnalités d’exception.

L’AJIQ tient également à remercier les membres du jury des GPJI 2010, qui était composé des 22 professionnels suivants :
• Guy Badeaux (Bado), caricaturiste, Le Droit
• Bernard Barbeau, journaliste, La Presse Canadienne
• Marc Beaudet, caricaturiste en lock-out, RueFrontenac.com / Journal de Montréal
• Martin Benoit, professeur au département de photographie, Cegep du Vieux-Montréal
• Anne Bourgoin, rédactrice en chef, TVA Publications
• Sylvain Casavant, directeur général, Télévision Rive-Sud
• Stéphan Dussault, journaliste, Magazine Protégez-vous
• Charlie Fidelman, journaliste, The Gazette
• Andrée-Anne Guénette, journaliste indépendante
• Alexis Hudelot, chargé de cours, Université Saint-Paul
• Pierre Jury, éditorialiste, Le Droit
• Robert Laplante, chargé de cours, École des médias de l'UQAM
• Félix Maltais, éditeur, magazines Les Débrouillards et Les Explorateurs
• Lili Marin, directrice des communications, La La La Human Steps
• Jean-Sébastien Marsan, journaliste indépendant, rédacteur et blogueur
• Lise Millette, journaliste, La Presse Canadienne
• Mélanie Robitaille, journaliste indépendante
• Marc Saint-Onge, producteur, Blue Storm Télé
• Jean-Claude Teyssier, photographe indépendant
• Mélanie Thivierge, rédactrice en chef, magazine Coup de pouce
• Mylène Tremblay, responsable des reportages et journaliste, magazine Châtelaine
• Isabelle Vaillancourt, rédactrice en chef, magazine Les Débrouillards.

Les GPJI 2010 ont été soutenus par les commanditaires suivants : Transcontinental, Le Devoir, Desjardins – Caisse d’économie solidaire, la Fédération nationale des communications (FNC) ainsi que la Fabrique de Blogs. Sans eux, cet événement n’aurait pas pu être aussi réussi. Un immense merci !

À propos de l’AJIQ :
Fondée en 1988, l'Association des journalistes indépendants du Québec est la seule organisation au Québec s’intéressant aux problèmes et à l'avenir des journalistes non salariés (pigistes, contractuels, surnuméraires). Comptant plus de 130 membres, l’AJIQ veut obtenir le droit à la négociation collective afin que les journalistes indépendants aient de meilleures conditions de travail (tarifs respectables, respect du droit d’auteur et du droit moral, etc.).

Pour renseignements :
Nicolas Langelier, président,
(514) 288-5400

Marie-Josée Richard, directrice des communications,
(514) 967-5554

Catégories: Communiqués, Grands prix, Le blogue, Nouvelles

 

Commentaires: 0

Écrire un commentaire


Communiqués

04 juin 2010

Une 2e édition réussie pour les Grands prix du journalisme indépendant


Pour diffusion immédiate

Montréal, le 4 juin 2010 - C'est hier soir au Lion d'Or qu'a eu lieu le gala des Grands prix du journalisme indépendant 2010 (GPJI 2010), organisé par l'Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ).

« Nous sommes très heureux de cette deuxième édition, qui s’est déroulée à la perfection dans un esprit de fête et camaraderie », a déclaré Nicolas Langelier, président de l’AJIQ. Plus d’une centaine de participants étaient présents.

Les GPJI soulignent l’excellence du travail des journalistes indépendants, dont les œuvres ont su faire preuve de rigueur, d’indépendance, d’éthique ainsi que d’un grand sens civique. Les meilleures œuvres journalistiques de l’année 2009 ainsi que leurs auteurs ont été mis en lumière.

En cette occasion, l'animateur Christian Vanasse a dévoilé les 14 gagnants :
1. Reportage/essai, écrit :
• Dominique Forget, pour "Taïga Blues" (Magazine Jobboom)

2. Portrait/entrevue, écrit :
• Anne Pelouas, pour son article ""Big Ben" court toujours" (Le Monde)

3. Article pratique, écrit :
• Jean-Benoit Nadeau, pour "L'hiver, 6 manières" (L'actualité)

4. Critique culturelle, écrit :
Le jury a décidé de ne pas remettre de prix dans cette catégorie.

5. Texte d’opinion :
• Ean Higgins, pour "L'anglo de Saint-Pierre" (Le Devoir)

6. Reportage, audio/vidéo :
• Catherine Mathys, pour "L'oreille absolue: quand chaque son devient une note de musique" (émission Macadam Tribu, Première Chaîne de Radio-Canada)

7. Entrevue, audio/vidéo :
• Erika Leclerc-Marceau, pour son oeuvre "Prête-moi ta plume" (émission Vous m'en lirez tant, Première Chaîne de Radio-Canada)

8. Chronique, audio/vidéo :
• Noémi Mercier, pour "Pourquoi on... danse" (émission L'après-midi porte conseil, Première Chaîne de Radio-Canada)

9. Photographie de presse :
• François Pesant, pour "Cinq ans après le tsunami au Sri Lanka" (L'actualité) - gagnant pour la deuxième année consécutive dans cette catégorie.

10. Illustration éditoriale :
• Pascal Léveillé, pour son oeuvre "Gérald Tremblay, compteur d'eau", parue sur son blogue personnel WordPress

11. Étudiant :
• Charles-Eric Blais-Poulin, en raison de la qualité de son portfolio

12. Relève :
• Melissa Maya Falkenberg, en raison de la qualité de son portfolio

13. Journalisme communautaire :
• Arthur Lacomme, en raison de la qualité de son portfolio

14. Grand prix Reconnaissance :
Les membres du CA de l’AJIQ ont décerné ce prix à André Bélanger et Lyne Fréchet, en raison de leur engagement, leur solidarité et leur sens de l’intérêt public. Leur dévouement à la cause du journalisme indépendant au Québec est remarquable depuis plusieurs années. La Cour a récemment autorisé le recours collectif intenté par l’AJIQ en 1999, une étape qui n’aurait pas pu être franchie sans le support de ces deux personnalités d’exception.

L’AJIQ tient également à remercier les membres du jury des GPJI 2010, qui était composé des 22 professionnels suivants :
• Guy Badeaux (Bado), caricaturiste, Le Droit
• Bernard Barbeau, journaliste, La Presse Canadienne
• Marc Beaudet, caricaturiste en lock-out, RueFrontenac.com / Journal de Montréal
• Martin Benoit, professeur au département de photographie, Cegep du Vieux-Montréal
• Anne Bourgoin, rédactrice en chef, TVA Publications
• Sylvain Casavant, directeur général, Télévision Rive-Sud
• Stéphan Dussault, journaliste, Magazine Protégez-vous
• Charlie Fidelman, journaliste, The Gazette
• Andrée-Anne Guénette, journaliste indépendante
• Alexis Hudelot, chargé de cours, Université Saint-Paul
• Pierre Jury, éditorialiste, Le Droit
• Robert Laplante, chargé de cours, École des médias de l'UQAM
• Félix Maltais, éditeur, magazines Les Débrouillards et Les Explorateurs
• Lili Marin, directrice des communications, La La La Human Steps
• Jean-Sébastien Marsan, journaliste indépendant, rédacteur et blogueur
• Lise Millette, journaliste, La Presse Canadienne
• Mélanie Robitaille, journaliste indépendante
• Marc Saint-Onge, producteur, Blue Storm Télé
• Jean-Claude Teyssier, photographe indépendant
• Mélanie Thivierge, rédactrice en chef, magazine Coup de pouce
• Mylène Tremblay, responsable des reportages et journaliste, magazine Châtelaine
• Isabelle Vaillancourt, rédactrice en chef, magazine Les Débrouillards.

Les GPJI 2010 ont été soutenus par les commanditaires suivants : Transcontinental, Le Devoir, Desjardins – Caisse d’économie solidaire, la Fédération nationale des communications (FNC) ainsi que la Fabrique de Blogs. Sans eux, cet événement n’aurait pas pu être aussi réussi. Un immense merci !

À propos de l’AJIQ :
Fondée en 1988, l'Association des journalistes indépendants du Québec est la seule organisation au Québec s’intéressant aux problèmes et à l'avenir des journalistes non salariés (pigistes, contractuels, surnuméraires). Comptant plus de 130 membres, l’AJIQ veut obtenir le droit à la négociation collective afin que les journalistes indépendants aient de meilleures conditions de travail (tarifs respectables, respect du droit d’auteur et du droit moral, etc.).

Pour renseignements :
Nicolas Langelier, président,
(514) 288-5400

Marie-Josée Richard, directrice des communications,
(514) 967-5554

 

Commentaires: 0

Écrire un commentaire



Nous reconnaissons le soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du Fonds du Canada pour les périodiques (FCP), du ministère du Patrimoine canadien pour les coûts reliés à ce projet.

1124, rue Marie-Anne Est, bureau 12
Montréal (Québec) H2J 2B7
(514) 529-3105 (Boîte vocale)

© Tous droits réservés, Association des journalistes indépendants du Québec