Déclaration de solidarité à l’endroit de 99%Média

Par 31 mars 2016Actualités
L’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ) dénonce la décision de la tribune de la presse du Parlement du Québec de refuser l’accès à un journaliste de 99%Média.
 
«M. [Jean-François] Déry était sur place pour couvrir les négociations entre le gouvernement et le Regroupement Petapan, qui représente les Premières Nations innues de Mashteuiatsh, Essipit et Nutashkuan dans le processus de négociation territoriale globale en cours pour la signature d’un traité. Le regroupement ne fait pas l’unanimité chez les Premières Nations. », explique Michaël Fortin, membre de 99%, dans un communiqué.
 
Le prétexte invoqué par la Tribune est que 99%Média n’est pas un média « sérieux ».
 
Or, en 2014, le Directeur général des élections du Québec a reconnu que le travail de 99%Média était comparable à celui d’un média professionnel. L’automne dernier, le Service de police de la Ville de Montréal a également rencontré des représentants de 99%Média afin d’établir des lignes directrices pour la couverture des manifestations à Montréal par les journalistes indépendants, rencontre à laquelle Canadian Journalists for Free Expression et l’AJIQ ont assisté à titre d’observateurs.
 
Malgré le caractère non-traditionnel de ce média indépendant, l’AJIQ considère ce refus d’accréditer 99%Média comme une atteinte à la liberté de presse et au droit du public à l’information. 99%Média est apparu dans le paysage médiatique dans la foulée du mouvement Occupy et s’est depuis établi comme un média engagé qui suit une ligne éditoriale progressiste et qui couvre des enjeux sous des angles souvent laissés de côté par les grands médias.
 
Plus largement, nous considérons que les médias indépendants devraient pouvoir obtenir des accréditations au même titre que les grands médias.
 
Nous appelons donc la Tribune de la presse du Parlement du Québec à revoir sa décision afin de permettre à 99%Média de faire son travail.

Join the discussion Un Commentaire

Ecrire une Réponse