L’AJIQ presse Ottawa d’exiger la libération du journaliste indépendant Frédérick Lavoie

Par 27 mars 2006Actualités

Montréal, 27 mars 2006 – L’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ) a écrit aujourd’hui au cabinet du premier ministre du Canada, M. Stephen Harper, à celui du ministre des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada, M. Peter Gordon MacKay, et à l’ambassadrice de Biélorussie au Canada, Mme Nina Mazai, les priant de tout mettre en oeuvre pour obtenir la libération dans les plus brefs délais du journaliste indépendant Frédérick Lavoie, emprisonné en Biélorussie depuis vendredi dernier.

Le pigiste de 23 ans, originaire de Saguenay, a été arrêté le 24 mars dernier à Minsk, capitale de la Biélorussie. Il couvrait une manifestation d’opposants au régime du président Alexandre Loukachenko. À la suite de cette arrestation, Frédérick Lavoie a été condamné, d’une manière tout à fait injustifiée, à 15 jours de prison.

À notre connaissance, Frédérick Lavoie n’a fait qu’exercer son droit à informer, garanti par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Dans un pays où la liberté de la presse n’est pas respectée, son statut de journaliste indépendant le rend encore plus vulnérable à l’arbitraire.