Programme du congrès des 30 ans de l’AJIQ – 23 et 24 novembre 2018

Par 27 septembre 2018Actualités

« Le journalisme indépendant : un métier d’avenir », c’est le thème du congrès des 30 ans de l’AJIQ qui se déroulera les 23 et 24 novembre 2018 au Hilton-Québec.

Le congrès se déroulera en parallèle à celui de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) qui se poursuivra jusqu’au dimanche 25 novembre. Les inscriptions seront gérées à partir du portail de la FPJQ, qui offrira des options d’inscriptions à la carte pour les activités destinées aux pigistes à son congrès. À noter que les membres de l’AJIQ auront accès au tarif membre de la FPJQ et vice-versa.

Voici donc la liste des activités et des invité-e-s confirmées à ce jour (d’autres pourraient s’ajouter dans les prochains jours et les prochaines semaines, restez-à l’affut!) :


Programme du vendredi 23 novembre

12 h à 13h

Accueil des participants

13 h

Mot de bienvenue – Quelle place pour le journalisme indépendant dans les politiques culturelles?

Le président de l’AJIQ, Simon Van Vliet, mettra la table aux discussions du congrès en revenant sur les principales propositions de l’AJIQ dans le contexte de la mise en oeuvre de la politiques culturelle du Québec et de la révision de la Loi sur le droit d’auteur au Canada.

13 h 15

Conférence d’ouverture – Évolution des conditions d’emploi (1988-2018) et défis de représentation collective des journalistes pigistes

Martine D’Amours, professeure titulaire au département de Relations industrielles de l’Université Laval, membre du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) et de l’Alliance de recherche universités-communautés sur les innovations dans le travail et l’emploi se penche sur la lente dégradation des conditions de pratique du journalisme à la pige et sur les moyens d’y remédier.

14 h 30

Table ronde – Travail indépendant, travail atypique : quelles pistes d’action collective?

Me Normand Tamaro, associé chez Mannella Gauthier Tamaro, avocat spécialisé en propriété intellectuelle et Pascale St-Onge, présidente de la Fédération nationale des communications de la CSN feront le point sur les démarches menées par l’AJIQ depuis sa fondation pour faire reconnaître le droit à la représentation et à la négociation collective pour les journalistes pigistes.

Dans le contexte des mutations actuelles du monde du travail, peut-on élargir le front?

15 h 45

Table ronde – Quelle place pour les journalistes indépendants dans l’écosystème médiatique?

Animée par Collette Brin, directrice du Centre d’étude sur le médias de l’Univeristé Laval, cette table ronde propose un regard sur la contribution des journalistes indépendants au paysage médiatique québécois avec Catherine Girouard, journaliste indépendante et responsable des cahiers spéciaux au Devoir, Pascal Lapointe, rédacteur en chef de l’Agence science presse, Josie Desmarais, photographe de presse pigiste.

18 h

Cocktail 30 ans de l’AJIQ + 50 ans de la FPJQ!


Programme du samedi 24 novembre

13 h

Atelier-discussion – Journalisme indépendant et droit d’auteur à l’ère numérique

Comment trouver l’équilibre entre les droits des auteurs et les besoins des producteurs ou éditeurs dans la négociation de contrats? Peut-on bénéficier de la déduction fiscale sur les revenus de droits d’auteurs en tant que journaliste pigiste? Comment fonctionne la gestion collective des droits et redistribution des revenus de droit d’auteur?

La discussion avec Guillaume Roy, journaliste boréal spécialisé dans le domaine du plein air, de l’aventure, des sciences et des ressources, et André Dumont, journaliste indépendant et représentant de l’AJIQ au conseil d’administration de Copibec, sera animée par Gabriella Rozankovic, avocate en droit du divertissement et de la propriété intellectuelle chez Lussier & Khouzam et membre du Conseil d’administration de l’AJIQ.

14 h 15

Atelier-discussion – Entrepreneuriat individuel et entreprenariat collectif : quelles clés du succès?

Bon nombre de journalistes indépendants envisagent leur métier comme une démarche d’entreprenariat individuel, mais de plus en plus de projets d’entrepreneuriat collectif mené par des journalistes indépendants ont vu le jour dans les dernières années. André Lavoie, vice-président de l’AJIQ, animera cette discussion avec Marilyse Hamelin, journaliste indépendante et auteure, Gabrielle Brassard-Lecours, co-fondatrice et directrice de l’information à Ricochet – Français, et Nicolas Langelier, rédacteur en chef de Nouveau Projet et le directeur d’Atelier 10.

Venez partager des trucs et conseils pour développer sa carrière en solo ou pour monter des projets collectifs!

15h 30

Atelier-discussion – Journalisme et marketing de contenu

Alors que les entreprises de presse font face à de sérieuses difficultés financières, plusieurs se tournent vers le marketing de contenu pour générer de nouvelles sources de revenus. Un certain nombre de journalistes indépendants, qui peinent à obtenir des cachets raisonnables et des conditions de travail décentes, s’aventurent parfois sur ce terrain. À défaut de cautionner cette pratique qui fait débat dans le milieu, comment l’encadrer sans miner la confiance du public et sans écorcher la crédibilité des journalistes de même que celle des entreprises de presse?

Le spécialiste de l’éthique et de la déontologie journalistique, Marc-François Bernier, animera cette épineuse discussion avec David Desjardins, chroniqueur et fondateur, stratège et rédacteur en chef de l’Agence La flèche, ainsi que Mikaelle Tourignyétudiante à la maîtrise en communication de l’Université de Sherbrooke et analyste au Conseil de presse du Québec.

16 h 30                       Plénière de clôture

Quoi retenir de ces échanges? Comment aller de l’avant? Au terme du congrès, les participants et participantes pourront formuler des propositions ou proposer des orientations.

La journée d’ateliers du 24 novembre sera suivie des Grands prix du journalisme indépendant, à compter de 19h.

Ecrire une Réponse